HERAULT-TRIBUNE (04-06-16)

Le rendez-vous était donné ce vendredi 3 juin 2016, à la plage privée « L’INFINI » tenue par Madame Laurence ANTOINE et trésorière de l’Association « PLAGE PLUS CAP D’AGDE », pour remettre à la fondation Patrimoine représentée par Mr Jean VIALA, un chèque de 1000,00 euros pour la sauvegarde du Fort de Brescou.

Gilles D’ETTORE, maire d’Agde, Sébastien FREY, conseiller départemental de l’Hérault et 1er adjoint de la ville, Christine Antoine, adjointe, chargée du Patrimoine, Jean- Louis GUGGISBERG, président de l’association « Les amis du Fort de Brescou », Eric SIDOBRE , président de l’association « PLAGE PLUS CAP D’AGDE » accompagné de quelques plagistes étaient bien sûr présents à la remise de ce chèque et au dévoilement de l’affiche de l’association des plagistes intitulée « LE FORT BRESCOU, la seule île en Languedoc Roussillon » .

Affiche qui sera présente et mise en évidence dans tous les établissements de plage, pour informer et inciter les vacanciers à faire un don pour ce magnifique joyau capagathois.

Le Fort de Brescou est un monument emblématique du patrimoine agathois de par sa situation géographique unique dans le Golfe du Lion (sur un site stratégique, où a été mis au jour une collection de pierriers du XVIIème siècle exposés au Musée de l’Ephèbe), son environnement (sur un site classé ZPS Natura 2000 protégeant des fonds marins riches en faune et en flore) et son architecture en pierres de basalte. Il est le témoin d’une histoire riche de 2 600 ans. Après avoir subi durant plusieurs siècles les assauts de la mer, il montre aujourd’hui des signes d’épuisement et ne peut plus être visité pour des raisons de sécurité.

La Ville et l’association “Les Amis du Fort de Brescou”, ont décidé de le sauver, tout d’abord en le restaurant, afin de permettre sa réouverture au public autour de visites patrimoniales et historiques, mais aussi en le valorisant, par le biais d’un projet à vocation culturelle, participant à la dynamisation et à l’attractivité touristique du Cap d’Agde, en faisant de Brescou l’entrée maritime de la cité.